Quelques plats à ne pas manquer pendant un voyage au Moyen-Orient

Un séjour au Moyen-Orient s’associe souvent à la découverte de ses riches héritages et de son histoire. Mais saviez-vous que la région est aussi très propice à une escapade gastronomique ? Eh oui, le Moyen-Orient offre une cuisine particulièrement variée et succulente. Voici 5 plats traditionnels du Moyen-Orient que vous ne devriez surtout pas manquer dans le cadre d’un voyage culinaire.

Les dattes d’Oman

Si le circuit de votre séjour au Moyen-Orient passe par Oman, apprêtez-vous à y découvrir une cuisine généreuse et savoureuse. Influencée par la gastronomie orientale et indienne, la cuisine du sultanat se compose essentiellement de poissons et de viande. Mais elle comprend aussi des fruits, dont les dattes. Ces dernières méritent d’être goûtées pour deux bonnes raisons.

La première est qu’il s’agit d’un véritable emblème du sultanat. La seconde est le fait que les dattes d’Oman sont considérées comme étant les meilleures au monde pour leur goût prononcé et leur fondant. Pour une meilleure dégustation, un détour dans une des palmeraies d’Oman s’impose. Partez avec un guide pour profiter de la meilleure palmeraie du territoire omanais.

Le Kochari, un plat égyptien 

Les pyramides et les sphinx sont certainement les premières images qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on évoque l’Égypte. Pourtant, au-delà de ces monuments antiques, la contrée égyptienne possède encore divers attraits. Elle propose notamment une excellente cuisine qui est un mélange de plusieurs cultures. De quoi combler les gourmets et les gourmands !

Parmi les plats égyptiens incontournables, il y a le Kochari. Il s’agit d’un plat national composé principalement de pâtes et de sauce tomate. Mais on y trouve aussi d’autres ingrédients comme des pois chiches, de l’ail, des oignons, des lentilles et du riz. Étant très énergétique, ce mets est souvent servi au petit déjeuner en Égypte.

Le Halva, une spécialité israélienne

La gastronomie israélienne est le résultat d’un mélange de plusieurs influences : orientale, maghrébine, européenne, arabe et juive. De par ce mix, elle est incroyablement riche en saveurs et en parfums et mérite à elle seule un voyage au Moyen-Orient. Pour commencer votre escapade culinaire en Israël, visitez les street-foods.

Un large choix de plats vous y attend. Cependant, le halva est celui à ne surtout pas manquer. Il s’agit d’un dessert israélien qui va forcément plaire aux adeptes de sucrerie. À base de tahiné, cette friandise utilise aussi du sucre, du sésame et de nombreux parfums, dont des noix, de la vanille, du chocolat et du café.

Le Labneh et le Zaatar, des spécialités jordaniennes

La Jordanie est une destination envoûtante tant par ses stations balnéaires que par ses monuments anciens. Mais elle séduit également avec sa cuisine extrêmement riche influencée par divers pays, dont l’Arabie Saoudite, la Syrie, la Libye et Israël. Parmi les spécialités de la Jordanie les plus prisées, on peut citer le Labneh et le Zaatar.

Ce dernier est un mélange d’épices, de graines de sésame, de thym et d’huile d’olive. Le Labneh, quant à lui, est un yaourt à la texture épaisse qui fait penser à un yaourt grec. Ces deux ingrédients sont souvent utilisés pour préparer le déjeuner en Jordanie. On s’en sert généralement pour enduire du pain grillé.

Source image : Commons Wikimédia