Suisse : simplifiez votre divorce grâce à divorce.ch

Si 9 Suisses divorcés sur 10 ont choisi la procédure simplifiée du divorce par consentement mutuel, ouverte en Suisse en 2000, ce n’est pas pour rien. Cette procédure a en effet trois grands avantages sur la procédure classique. Pour commencer, elle est bien plus rapide. En moyenne, il ne faut compter que trois mois pour que le divorce soit prononcé ! Ensuite, elle est beaucoup moins chère. En théorie on peut se dispenser d’un avocat et ne payer que les droits de greffe pour divorcer en Suisse (attention, les écarts peuvent être très conséquents d’un canton à l’autre ! Avec CHF 600, Genève est l’un des moins chers). Enfin, et conséquence des deux premiers, elle est beaucoup moins stressante, et pour les futurs divorcés et pour leurs enfants s’ils en ont.

Le site divorce.ch aide les couples à bien remplir leur convention de divorce suisse…
Source : www.divorce.ch

Divorce.ch jalonne et sécurise la démarche

Bien sûr, divorcer n’est pas pour autant une simple formalité. Les deux époux doivent se mettre d’accord sur nombre de réalités concrètes post divorce. Par exemple comment va se répartir la garde des enfants, montant et durée d’une éventuelle pension, conservation du domicile conjugal, etc. Ces accords doivent être présentés au juge par écrit au travers de ce qu’on appelle une convention de divorce. Bien sûr, malgré sa volonté de divorcer, le couple peut avoir quelques difficultés à trouver un compromis satisfaisant pour les deux sur tel ou tel point. En ce cas, que ce soit pour un divorce à Genève ou ailleurs, il peut toujours demander l’aide d’un médiateur. Pour en savoir plus sur cette forme de divorce, rendez-vous sur https://divorce.ch/.