Qui peut suivre une formation pour devenir orthophoniste ?

En plein essor, le métier d’orthophoniste se caractérise par un avenir particulièrement dynamique : puisque l’on redouble d’attention face à tous les troubles de l’apprentissage et que l’on sollicite également ces professionnels pour certains adultes (difficultés d’élocution, AVC, maladies neurodégénératives), la demande ne cesse de croitre. L’omniprésence de la profession dans les esprits peut générer de nouvelles vocations : de nombreux profils sont compatibles avec la formation en orthophonie !

Source : https://pixabay.com/fr/papier-d%C3%A9sordre-de-notes-r%C3%A9sum%C3%A9-3033204/

Par exemple, si vous êtes encore au lycée en train de passer votre baccalauréat, vous pouvez déjà penser au concours d’orthophoniste. Sachez que l’obtention de ce fameux sésame matérialisant la fin de l’enseignement secondaire est obligatoire. Toutefois, vous pouvez tenter votre chance, quelle que soit la filière dans laquelle vous évoluez. Contrairement à certains préjugés, beaucoup de littéraires deviennent orthophonistes ensuite. Il suffit de bien se préparer aux questions mathématiques et tests de logique, qui peuvent poser plus de difficultés à ce public. Du côté des scientifiques, on prend le temps de bien s’entraîner sur les items grammaire, conjugaison et vocabulaire, pour entretenir les bases et avoir un bon bagage initial.

En parallèle, les personnes qui ne sont plus au lycée et qui ont déjà échoué au concours peuvent tout à fait envisager une formation d’orthophoniste à distance. Elle leur livrera toutes les clés pour mieux comprendre ce qui a pu les handicaper sur leur première tentative, pour que la suivante soit la bonne. Il ne faut pas hésiter à réaliser plusieurs examens blancs avant le jour J, afin de se donner toutes les chances d’entrer en école.

Pour finir, de nombreux adultes envisagent leur reconversion professionnelle dans ce secteur particulier. Encore une fois, rien n’est impossible. On peut continuer son activité initiale et se former sur le web, pour ensuite se présenter aux concours. Prenez le temps de vous renseigner sur les rendez-vous les plus proches de chez vous, pour éviter de devoir déménager. Par exemple, si vous vivez dans le nord de la France, vous pouvez tenter le concours orthophoniste d’Amiens.