Les savons d’antan : le succès d’une valeur sûre

Les différentes suspicions à l’égard de certains produits cosmétiques de la grande distribution ont changé les comportements. Désormais, les consommateurs se tournent vers les produits qui existent depuis des siècles. À l’image du savon de Marseille ou du savon d’Alep, ces produits, s’ils sont fabriqués dans la règle de l’art, ne contiennent aucun additif et aucun adjuvant, et ce depuis toujours.

 

Des recettes qui rassurent

 

Composition savon d’alep

source : www.marius-fabre.com

La composition du savon de Marseille est finalement assez simple : il se compose d’huile d’olive et d’huile de coprah. La glycérine contenue est naturellement présente dans ces huiles. Il n’y a donc aucun ajout. Il en va de même pour le savon d’Alep et le savon noir. Cependant, il ne reste que quelques fabricants qui respectent un savoir-faire traditionnel, il faut donc rester vigilant sur la composition et se référer à des produits issus de savonneries traditionnelles.

 

 

Seul le contenant change

 

Ces savonneries se sont néanmoins adaptées aux modes de consommation. Par exemple, si vous décidez d’acheter du savon noir, la savonnerie Marius Fabre le propose sous forme liquide pour l’entretien de la maison, ou mou et complété par de l’huile d’olive pour le corps. Pour la maison, les flacons-pompe sont vraiment pratiques et la composition reste la même.